« avril 2017 »
lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
 
Centre Medem (Arbeter-Ring)
Centre Medem (Arbeter-Ring)



Accueil du site > _ > Voyages > En Israël-Jordanie (2007)

Voyage du 20 novembre au 1 decembre 2007

mercredi 26 septembre 2007


Ce voyage est à la fois un voyage dans l’espace et dans le temps.

Israël

un singulier bouillon de cultures. Notre visite ne seras pas uniquement touristique , mais aussi l’occasion de conférences et débats :

Les intervenants sont des Historiens, des Universitaires, des Politiques d’ Israël et de la Palestine ainsi qu’un expert en stratégie militaire et un ancien haut responsable de l’armée israélienne.

La Jordanie

La mer Rouge, Pétra la rose, Amman la blanche, sans oublier l’orange, le jaune et l’or du désert…

PRIX PAR PERSONNE............... 2140,00 €

SUPPLEMENT SINGLE.............. 400,00 €

JOUR 01 : PARIS / JERUSALEM

Mardi 20 novembre 2007

Envol vers Jérusalem. Accueil à l’arrivée et installation à l’hôtel. Nuit à l’hôtel. Horaires de principe : Paris / Aéroport BEN GOURION 18h40/00h05 Repas à bord

JOUR 02 au JOUR 03 : JERUSALEM

Mercredi 21 novembre et jeudi 22 novembre 2007

Petits déjeuners. Dîners et nuits à l’hôtel.

JOUR 04 au JOUR 06 : TEL AVIV

Vendredi 23 novembre 2007 au Dimanche 25 novembre 2007

Petits déjeuners. Dîners et nuits à l’hôtel. Les balades à pieds : dans le "Vieux Petit Tel Aviva" et le quartier Newe Tzedek la vielle ville de Jaffa : les promenades le soir dans les ruelles pittoresques aux noms des signes du Zodiaque, bordées de restaurants et de boutiques (bijoux, artisanat varié), le marché aux puces dans la journée.

• Le fameux Musée de la Diaspora : L’histoire de la dispersion juive à travers le monde. • Le Musée d’Art de Tel Aviva : Superbes collections impressionnistes et post – impressionnistes. dans l’enceinte du Centre Artistique et Théâtral , une des grandes réalisations architecturales de ses dernières années. • Le Musée Eretz Israel : collections de céramiques, de verreries antiques, planétarium et chantier archéologique.

Conférences et débats :

Les intervenants sont des Historiens, des Universitaires, des Politiques d’ Israël et de la Palestine ainsi qu’un expert en stratégie militaire et un ancien haut responsable de l’armée israélienne. (Les dates et les heures des conférences nous seront communiquées ultérieurement)

JOUR 06 : TEL AVIV / EILAT

Dimanche 25 novembre 2007

Petit déjeuner. Transfert à Eilat. Journée et déjeuner libres Dîner et nuit à l’hôtel.

.

JOUR 07 : EILAT / AQABA

Lundi 26 novembre 2007

Petit déjeuner. Transfert à Aqaba. Changement d ‘autocar à la frontière Eilat/Aqaba. Déjeuner. Après-midi libre. Dîner et nuit à l’hôtel.

JOUR 08 : AQABA / WADI RUM / PETRA

Mardi 27 novembre 2007

Petit déjeuner. Route vers le Wadi Rum, "la vallée de la lune", vallée sèche et désertique de grès rouge sur un socle de granit, la plus vaste et la plus majestueuse de Jordanie. Le Wadi Rum est mondialement connu grâce à Lawrence d’Arabie qui y séjourné pendant la révolte arabe de 1917-1918 et au film relatant sa vie qui fut tourné dans ce désert magnifique. Au village de Rum, les bédouins locaux vous accueilleront et vous conduiront en véhicule tout terrain (6 personnes par véhicule – environ 2 heures d’excursion) dans ce désert splendide jusqu’à à la grande montagne de Al Khazali. Découverte des indices du passé sculptés dans la roche, témoignages de l’activité humaine de plusieurs milliers d’années : textes en grecs et arabes, scènes de chasse…Déjeuner au Rest House du Wadi Rum. Route pour Petra. Dîner et nuit à l’hôtel.

JOUR 09 : PETRA

Mercredi 28 novembre 2007

Petit déjeuner. Journée entière consacrée à « la cité rose » de Petra. Début de la visite par une courte promenade à cheval de l’entrée principale du site jusqu’au Siq (env. 350 mètres). Admirez ce lieu unique construit il y a 2 000 ans par les Nabatéens qui sculptèrent des tombes monumentales, des escaliers, des palais, des temples dans la roche aux teintes naturellement rouge-rosée ! Votre guide vous fera découvrir les merveilles architecturales de cet endroit majestueux. Déjeuner en cours de visite sur le site. En fin d’après-midi, retour à l’hôtel. Dîner et nuit.

JOUR 10 : PETRA / KERAK / MADABA / MONT NEBO / AMMAN

Jeudi 29 novembre 2007

Petit déjeuner. Route pour la visite de la forteresse de Kerak du XIIe siècle, très bel exemple de construction militaire du temps de Croisades. Déjeuner au restaurant à Kerak. Départ vers le sud en direction de Madaba. Cette petite ville est surtout connue pour ses mosaïques byzantines dispersées dans ses églises et ses maisons. Visite de l’église grecque orthodoxe Saint-Georges où se trouve la plus célèbre d’entre elles datant du VIe siècle et représentant une très belle carte de la Palestine. Continuation vers le mont Nébo pour découvrir la vue spectaculaire sur la terre sainte. Poursuite vers Amman. Installation à l’hôtel. Dîner et nuit.

JOUR 11 : AMMAN / JERASH

Vendredi 30 novembre

Petit déjeuner. Départ pour la visite de la capitale antique et actuelle de la Jordanie, Amman, construite sur sept collines. Découverte de la citadelle, située sur une des plus hautes collines de la capitale et visite du musée de l’Archéologie. Visite du théâtre romain, musée du Folklore et de la mosquée du roi Abdallah. Déjeuner dans un restaurant local à Amman. Déjeuner. Départ au Nord d’Amman pour la visite de Jerash, la plus belle et la mieux conservée de toutes les citées romaines. Retour à Amman. Dîner et nuit à l’hôtel. Continuation vers Kan Zaman, un ancien caravansérail restauré pour le dîner. Transfert pour l’aéroport, assistance à l’embarquement.

JOUR 12 : AMMAN / PARIS

Samedi 1e décembre 2007

Envol à destination de Paris. Horaires de principe : Amman / Paris 01h55 / 06h05

L’ordre des visites peut être modifié en raison d’impératifs locaux.

Programme proposé sur la catégorie des hôtels suivants ou de même catégorie (NL = normes locales)

TEL AVIV Sea Net, 3* NL JERUSALEM Park Plaza ou Kedem, 3*NL EILAT Central Park ou Prima Music, 3*NL AQABA Gulf, 4* NL PETRA Crowne Plaza, 5* NL AMMAN Amman International, 4* NL

Prestations incluses :

  Le transport aérien Paris/Tel Aviva, Amman/Paris sur vols réguliers de la compagnie Air France
  Les taxes aéroport : 145 € à ce jour
  L’hébergement en chambre double standard dans les hôtels de catégorie 3* normes locales et dans les hôtels 4* et 5* en Jordanie
  La demi-pension en Israël du petit déjeuner du jour 2 au petit déjeuner du jour 7
  La pension complète en Jordanie du déjeuner du jour 7 au dîner du jour 11
  Toutes les visites et excursions mentionnées au programme
  L’autocar à disposition en Israël – 200 km par jour, cumulatifs
  Le transport en autocar climatisé en Jordanie
  Deux heures d’excursion en véhicule tout terrain dans le désert du Wadi Rum
  Une courte montée à cheval à Petra
  Les services d’un chauffeur professionnel pour la durée du circuit (un dans chaque pays)
  Les services d’un guide-accompagnateur local francophone pour toute la durée du circuit en Jordanie du jour 7 au jour 11
  La liaison assurée par notre représentant local permanent
  L’assurance multirisques-annulation (obligatoire pour la Jordanie)
  Le visa collectif jordanien (sous réserve de modifications sans préavis par les autorités)

Prestations non incluses :
  La taxe de sortie de Jordanie : + 8 € à ce jour, sous réserve d’augmentation
  Les services d’un guide-accompagnateur local en Israël
  Les déjeuners en Israël
  Les boissons et dépenses d’ordre personnel
  Les pourboires

MERCI DE NOUS FOURNIR IMPERATIVEMENT 30 JOURS AVANT LE DEPART LA PHOTOCOPIE DU PASSEPORT DE CHAQUE PARTICIPANT ET NOUS INDIQUER SA PROFESSION POUR L’OBTENTION DES VISAS Présentation Générale Israël

Créé le 14 mai 1948, sur un territoire minuscule, l’État d’Israël est le fruit d’un vieux rêve, celui du retour des juifs du monde entier sur la terre ancestrale.

Aujourd’hui, Israël est un singulier bouillon de cultures.

Terre promise du peuple juif, Israël est aussi le berceau du christianisme, et Jérusalem est le troisième lieu saint des musulmans.

“ Vous avez aimé le Livre (la Bible), vous adorerez le pays ” : pour une fois le slogan touristique a raison !

Siroter un café à la cardamome dans une échoppe de la vieille ville de Jérusalem, assister au coucher du soleil sur la Ville sainte du mont des Oliviers et au lever du soleil sur la mer Morte du sommet de la forteresse de Massada ; traverser Tel Aviva à pied et le désert du Néguev en jeep, dormir dans une auberge de jeunesse datant de l’époque des croisés ; passer une nuit à la belle étoile dans un cratère rocailleux, boire le thé avec un Bédouin …

"ISRAEL" en un clin d´œil…

Formalités d’entrée Passeport valide 6 mois après la date de retour.

Toutes les personnes se rendant en Israël sont tenues de remplir un formulaire à l’entrée du pays. Les voyageurs se dirigeant ensuite vers les pays arabes peuvent demander aux services de police des postes frontières d’apposer le cachet de l’entrée sur ce formulaire et non pas sur le passeport. Lors de votre arrivée et de votre départ d’Israël et voire au départ de France sur certaines compagnies, vous serez soumis à des contrôles de sécurité très stricts (questionnaires, fouille…) et à des temps d’attente souvent longs. Décalage horaire Une heure de plus toute l’année par rapport à la France.

Temps de vol Env. 05h30 / 06h00 avec vol sans escale, ni transit

Santé Aucune vaccination à ce jour.

Langue Les langues officielles sont l’hébreu et l’arabe.

Les langues usuelles sont l’anglais, le français et le russe.

Monnaie locale

La monnaie est le Shekel (ILS), divisé en 100 Agorots.

1 Euro = env. 5.49 nouveaux Shekels au 23/01/07 La plupart des cartes de crédit sont bien acceptées. Les titulaires des cartes Visa peuvent retirer des fonds dans les banques ou aux guiches automatiques signalés.

Achats On trouve de pittoresques marchés et bazars orientaux dans les vieilles villes de Jérusalem, Jaffa, Akko, Nazareth, Bethléem, et Hébron ainsi que dans les villages druzes. Ils offrent des objets d’artisanat, faits main, en bois d’olivier, nacre, cuir et osier, verre soufflé et vêtements originaux.

Climat L’hiver est généralement doux (de novembre à mars) mais un peu plus froid et plus sec dans les régions des collines comme à Jérusalem.

Pour les personnes qui souhaitent se rendre dans le désert, il faut prévoir des vêtements chauds, la température chutant de plusieurs degrés à la tombée de la nuit.

Téléphone Pour appeler la France depuis Israël, composez le 00 33 puis les dix chiffres de votre correspondant sans le 0. Pour appeler Israël depuis la France, composez le 00 972 puis les 7 ou 8 chiffres de votre correspondant, commençant par le chiffre de l’indicatif régional mais le 0 qui précède tous les numéros israéliens. Quelques indicatifs : 02 : Jérusalem, Bethléem 03 : Tel Aviv 04 : Haïfa, Saint Jean d’Acre 06 : Galilée, Haute Galilée, Golan : Tibériade, Nazareth 07 : Le Sud : Beer Sheva, Eilat, le Néguev, la Mer Morte 08 : La côte au sud de Tel Aviva 09 : La côte au nord de Tel Aviva

Gastronomie Il n’a pas, à proprement parlé, de nourriture typiquement israélienne. Il y a une cuisine locale, méditerranéenne, proche-orientale, et les cuisines juives venues de tous les coins de la diaspora. La cuisine locale n’est pas seulement palestinienne mais aussi libanaise, turque, grecque, yéménite. L’huile d’olive tient un rôle central, ainsi que pain, très varié : on ne manquera pas la pita, cette petite galette ronde et plate qui est la base du casse-croûte israélien. Autre élément incontournable : le pois chiche. On en fait, avec de l’huile d’olive, une pâte appelée houmous, à tartiner sur la pita ou sur du pain, par exemple la Hallah, un pain levé de shabbat qui set à l’occasion de petite cuillère ! On en fait aussi des boulettes, les felafel, dont la pita peut être fourrée. On peut aussi y mettre des boulettes de viande, ou de la shwarma, du mouton grillé.

Autres mets que vous trouverez, le schnitzel qui n’est pas, malgré son nom venu d’Europe centrale, une pâtisserie viennoise mais une escalope de poulet pané. Plus sépharades sont lesshashlik, des brochettes de poulet, ou autres kebab. Outre les fruits et légumes, les produits laitiers sont une autre réussite de l’agriculture israélienne. Ils sont également servis au petit déjeuner, repas souvent excellent et copieux. Pour goûter une cuisine un peu plus sophistiquées, mais non internationale, on devra aller voir du côté de la diaspora ashkénaze : kroet mit shwamen (chou aux champignons), blintze (petites crêpes salées), kartofelmehl (gâteau de pommes de terre), goulasch, gefilte fisch (carpe farcie, le mets ashkénaze par excellence !)

A savoir

Dans tous les programmes, l’accès à l’Esplanade du temple et aux mosquées de Jérusalem n’est pas inclus, car leur ouverture et leur fermeture dépendent de la décision du Waqf (responsable religieux palestinien) et peuvent intervenir à tout moment sans que nous en soyons prévenus.

Le shabbat est le samedi, le dernier jour de la semaine juive. Le repos commence le vendredi, à la tombée de la nuit, et s’achève le samedi soir, lorsque les trois premières étoiles apparaissent dans le ciel. Durant cet intervalle, tout est fermé, sauf dans les grandes villes ou les sites touristiques importants (Tibériade), sauf bien sûr dans les quartiers arabes ou les territoires palestiniens (pour les musulmans, le 7ème jour est le vendredi).

Le shabbat proclame la souveraineté de l’homme, qui ne doit pas être enchaîné à des questions d’ordre matériel. C’est le jour de l’âme, consacré à la prière et à l’étude de la Torah. Toutes les activités qui pourraient constituer un « labeur » sont interdites. Aussi l’usage de sources d’énergie est prohibé ; pas question d’allumer un appareil électrique, de passer un coup de téléphone, pas de radio, de télévision, voiture…

Le Kibboutz (ferme collective) est une institution israélienne née au début du siècle. A ce jour, il existe quelques 260 kibboutzim (pluriel de Kibboutz) répartis dans tout le pays. A l’origine, leur vocation était l’agriculture, l’élevage et l’industrie. A la création d’Israël, les le kibboutz est l’outil pour intégrer les immigrés venus de pays si divers : dans un kibboutz, tout est mis en commun. Quel que soit le rôle de chacun, les kibboutzniks sont tous égaux en droits, biens et en revenus. Au fil des années, le développement économique des kibboutzim s’est considérablement développé, et notamment l’hôtellerie devenue un des points forts.

L’hôtellerie kibboutz est confortable, dans un cadre privilégié, verdoyant et reposant non loin des grandes villes.

De plus en plus, le moshav (au pluriel moshavim) prend la place du kibboutz. C’est une coopérative agricole plus classique : seuls les moyens de production, les services et la distribution y demeurent collectifs, chaque membre ayant son exploitation.

Présentation Générale de la Jordanie

Petit pays aux trois quarts envahi par le désert :

La Jordanie n’en est pas moins le pays des couleurs : La mer Rouge, Pétra la rose, Amman la blanche, sans oublier l’orange, le jaune et l’or du désert…

Sur les traces de Lawrence d’Arabie, du port d’Aqaba à l’oasis d’Azraq, en passant par l’étonnant Wadi Rum, vous serez émerveillé par la présence au quotidien des traditions du monde arabe : Narguilé, danse du ventre, appel du muezzin et promenades à dos de chameau...

Outre les splendides vestiges comme la ville romaine de Jerash, les châteaux omeyyades du désert et bien sûr la merveilleuse Pétra creusée dans la roche par les Nabatéens,

Vous aurez une chance unique d’aller à la rencontre d’un formidable peuple qui réserve à tous les routards un accueil chaleureux. Avec un peu de chance, des Bédouins vous proposeront une nuit sous leur tente en poils de chèvre…

La Jordanie" en un clin d´œil…

Formalités Passeport valable plus de 6 mois après la date retour du voyage.

Visa de tourisme obligatoire.

Vaccination Aucune vaccination obligatoire à ce jour.

Eau potable

L’eau est potable en Jordanie, mais il faut éviter de boire l’eau du robinet. Prévoir un antiseptique intestinal.

Langue

La langue officielle est l’arabe, mais l’anglais est couramment parlé.

Monnaie 1 dinar = 1,16 € environ.

Téléphone

Les communications téléphoniques internationales sont très chères en Jordanie, si vous appelez de votre hôtel. Elles sont sujettes à des taxes gouvernementales et la plupart des établissements facturent un minimum de 3 minutes de communication.

En Jordanie, il existe des cabines publiques d’où vous pourrez utiliser avec des cartes téléphoniques qui vous permettront d’appeler à un coût bien moins élevé – demandez à votre guide qui se fera un plaisir de vous indiquer où en acheter.

Vous trouverez des cabines téléphoniques sur l’ensemble du pays. Pour téléphoner de la Jordanie vers la France : 00+33+numéro en France (sans le 0)

Climat De type méditerranéen, tempéré dans les collines, désertique à l’Est et au Sud. Saisons conseillées : printemps et automne.

Courant électrique

220 V, 50 Hz, prises compatibles avec les appareils électriques à fiches étroites.

Achats

Bijoux bédouins en argent, vannerie, verre soufflé, caftans brodés, petits tapis de Madaba, objets en bois d’olivier, etc.

Cuisine

La cuisine jordanienne est très nettement influencée par celle du Liban, d’où l’abondance en entrées des mezzés, du houmous (purée de pois chiche), du caviar d’aubergines, du taboulé, du fatouch…. La spécialité principale est servie dans un immense plateau de métal, autour duquel s’assoient les convives. Il s’agit du mansaf, copieux plat d’agneau relevé par du lait caillé et accompagné de riz. Autres spécialités locales, le poulet fatteh (au yaourt) ou la soupe de blé fumé concassé (frikeh). Le pain est particulièrement délicieux, qu’il soit fin (le pain mouchoir ou chrak) ou plus épais qu’une pâte à pizza (le kmaj, contenant du levain).

Photographies

Les films papier sont vendus dans tous les centres touristiques. Les films diapositives sont plus rares. Compte tenu de la chaleur, les films peuvent être abîmés et il est plus prudent de se munir de ses propres films. Pour vos caméscopes, il est préférable de vous munir de vos cassettes, de vos batteries et de votre chargeur. Ne pas oublier : des piles de rechange, une bombe à soufflet à air comprimé et pare soleil pour réduire la réverbération. Protéger vos appareils dans un sac ou dans un fourre tout hermétique. Si vous souhaitez emmener votre caméscope, ne pas omettre de le déclarer à la douane.

A savoir

Dans le Wadi Rum, l’excursion dans le désert s’effectue dans des véhicules souvent très inconfortables et usagés. Ces voitures appartiennent aux bédouins qui seuls peuvent vendre cette excursion au départ du resthouse du Wadi Rum. A ce jour, ce « non - confort » est incontournable, mais le paysage mérite votre indulgence.

A Pétra, la personne qui guidera votre cheval, s’attend à recevoir la somme de 2 dinars (ce montant vous sera confirmé par votre guide), ceci est une institution à laquelle il ne serait pas souhaitable de se soustraire.


Informations Légales | Plan du site | Espace privé | Dernière mise à jour le : 4 juin 2017