« juin 2017 »
lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30    
 
Centre Medem (Arbeter-Ring)
Centre Medem (Arbeter-Ring)



Les livres de Mai / Juin 2017

dimanche 23 avril 2017


Voici les livres que vous trouverez sur la table des nouveautés du mois de mai et juin

CHERE ANNE

JPG - 11.5 ko

Auteur : Judith Katzir
Editeur : Gallimard, 349 pages

Ce magnifique roman plein de sensibilité féminine raconte la découverte de l’amour par une adolescente livrée à elle-même : l’aînée d’une fratrie de trois enfants, sa vie change après le divorce de ses parents. Son père n’a de relations qu’avec ses deux frères ; il l’ignore totalement. Sa mère retrouve un autre compagnon tous les soirs, laissant la charge des deux petits à sa fille, Rivi.
Rivi va au collège puis au lycée. Grande lectrice très mature pour son âge, elle découvre sa sexualité sans tabou, puis tombe littéralement amoureuse de sa professeure de littérature. Celle-ci répond à ses avances…
Cet amour partagé est raconté par Rivi dans un journal qu’elle adresse à Anne (Frank), tout comme Anne s’adressait à sa « chère Kitty ». Ce journal est celui d’une adolescente libre de tout préjugé, qui réfléchit comme une adulte, et ne s’en laisse pas conter. Le temps fait son œuvre et Rivi est obligée de prendre du recul courageusement. Roman subtil et délicat

LES ELUS

JPG - 19.3 ko

Auteur : Steve Sem-Sandberg 
Editeur : Robert Laffont, 553 pages
Nous savons tous que l’une des caractéristiques des nazis était leur sadisme exacerbé. Ils s’en sont pris à toutes les populations qu’ils estimaient non conformes à leur idéal de « pureté ». Les enfants handicapés n’y ont pas échappé. C’est ce que raconte ce livre, à travers un témoignage dont l’auteur s’est servi pour bâtir cette histoire. Il n’y a pas de mot pour décrire ce que ces malheureux enfants ont subi. Il faut avoir du courage pour lire ce témoignage.

SONNENSCHEIN

JPG - 4.1 ko

Auteur : Dasa Drndic
Editeur : Gallimard,513 pages

Cette vaste fresque évoque la vie autour de Trieste durant la seconde guerre mondiale. Constituée de séquences alternant les faits historiques et l’histoire familiale de Haya, elle donne de la Slovénie une image que bien peu connaissent : celle d’un pays envahi par les Allemands, qui devient une province allemande.
Haya, l’héroîne, vit dans la petite ville de Gorizia. Ses parents juifs se sont convertis au catholicisme et Haya ne se pose pas de question, même lorsqu’elle fait la connaissance de l’ex-commandant de Treblinka. L’enfant qu’elle a de lui est enlevé et ne lui sera jamais rendu.
Les êtres humains qui peuplent ce roman nous apparaissent dans toute leur lâcheté, leur faiblesse, leurs mensonges .
Face à tout cela, l’auteure présente la dure et froide réalité. Pas facile à lire

LES COMPLEMENTAIRES

JPG - 15.3 ko

Auteur : Jens Christian Grondahl
Editeur : Gallimard, 276 pages

Rien ne prédisposait David et Emma à se marier : David, jeune juif éloigné de ses racines, futur avocat, vivant au Danemark ; Emma, jeune fille bourgeoise d’une famille londonienne, future artiste peintre. Et pourtant… Leur mariage évolue au fil des années, mais rien ne viendra les séparer, pas même le comportement de leur fille unique, Zoé.
Grondahl se livre à une analyse psychologique très fine de ses deux personnages principaux : ce sont des gens assez ouverts et intelligents pour que leur relation résiste au temps. Excellent roman


CELUI QUI VA VERS ELLE NE REVIENT PAS ?

JPG - 13.7 ko

Auteur : Shulem Deen
Editeur : Globe, 414 pages

Biechel, petit livre en yiddish. Interdit de lire tout autre texte que la Torah : Biechel = BYKL= celui qui va vers elle ne revient pas. Elle ? la femme adultère… mais aussi Elle, l’hérésie.
Est hérétique tout ce qui est de provenance inconnue. Tel est le credo de ces ultra-orthodoxes vivant en marge de la société. Ils sont regroupés dans des communautés qui s’excluent les unes des autres. Ils refusent le mode de vie américain et se protègent en se repliant sur eux-mêmes.
Shulem Deen fait le récit de sa descente aux enfers : marié et jeune père de famille vivant au sein de l’une de ces communautés, il découvre peu à peu le monde extérieur. Critiqué, puis exclu, il finit pas perdre le droit de voir ses cinq enfants. La liberté de penser est-elle à ce prix ? Témoignage parfois bouleversant sur un parcours atypique.

MAIS EN QUOI SUIS-JE DONC CONCERNE ?un crime en mars 1945, l’histoire d’une grande famille hongroise

JPG - 4.1 ko

Auteur : Sacha Batthyany
Editeur :Gallimard, 295 pages

La famille Batthyany est l’une des grandes familles hongroises. L’auteur découvre que des membres de sa famille se sont rendus coupables de collaboration pendant la seconde guerre mondiale. Son enquête aboutit à la mise à jour d’un crime collectif enfoui dans les mémoires.
La littérature hongroise n’a pas fini d’explorer un passé national peu glorieux.

et les livres précédemment recommandés restent toujours à votre disposition
cliquez sur le lien pour y accéder :
http://centre-medem.org/spip.php ?rubrique125

Portfolio


Informations Légales | Plan du site | Espace privé | Dernière mise à jour le : 4 juillet 2017