« novembre 2017 »
lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30      
 
Centre Medem (Arbeter-Ring)
Centre Medem (Arbeter-Ring)



Accueil du site > _ > Notre histoire > Documents > La banalité du Mal > H. Arendt, la banalité du mal Ou Eichmann un homme désaffecté

H. Arendt, la banalité du mal
Ou
Eichmann un homme désaffecté

samedi 29 juin 2013


Vous trouverez ce-joint le texte de l’intervention de Pascale Le Flem, proviseure, titulaire d’une maîtrise de philosophie politique, lors de la conférence traditionnelle de fin d’année qui a clôt un travail de trois ans autour de trois figures du judaïsme laïque : Yeshayahou Leibowitz, Walter Benjamin et Hannah Arendt.
Pascale le Flem a précisé le concept de "banalité du Mal" à partir des textes d’H. Arendt sur le procès Eichmann. François Ardeven a présenté en termes arendtiens les deux jugements selon Kant, déterminant et réfléchissant.
PDF - 432.3 ko

Informations Légales | Plan du site | Espace privé | Dernière mise à jour le : 17 décembre 2017