« septembre 2017 »
lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  
 
Centre Medem (Arbeter-Ring)
Centre Medem (Arbeter-Ring)



Hanoucca

samedi 20 décembre 2008


A la croisée des chemins...

Marlène Samoun

accompagnée au piano par

Olivier Hutman

nous invite à un parcours musical à travers les langues, les pays et les âges. Comme l’écrit Sylvain Siclier du Monde : « elle a mis avec talent et sûreté des airs de jazz dans les mélodies traditionnelles. C’est fait sans tomber dans l’exotisme facile, avec cœur et sincérité ».

La chanteuse nous offre une interprétation renouvelée et chaleureuse d’un répertoire varié où s’entrecroisent romances sépharades des Balkans et de l’Espagne andalouse, chansons yiddish, gospels et spirituals.

De Cordoue à Istanbul, de New-York au sud profond des Etats-Unis, partout où les hommes rêvent, souffrent, aiment, s’exilent et travaillent, les chants naissent et se déploient, voyageurs dans l’espace et le temps, mélodies de nostalgie et de réjouissance.

 Une vocaliste au timbre limpide et sensible, entre jazz et Orient . Annie Grandjannin. Le Figaro.   Marlène Samoun swingue et insuffle une nouvelle jeunesse à ces chants éternels. Martine Lachaud. L’Express.   Acclamée debout par un public conquis. Anne Baudry. Ouest-France

Le ton est autant au recueillement qu’à la joie partageuse.Sylvain Siclier Le Monde.

 Il y a comme ça des moments de grâce où, libéré de toute entrave, l’esprit vole haut, traverse le passé et l’espace, par la beauté conjuguée d’un chant, d’une voix. André Benayoun. La Marseillaise. 

Réservations auprès de Marie au 01 42 02 17 08.

Archives 2008


Informations Légales | Plan du site | Espace privé | Dernière mise à jour le : 19 octobre 2017