« décembre 2017
lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
 
Centre Medem (Arbeter-Ring)
Centre Medem (Arbeter-Ring)



Z. D. et M. comme...

lundi 5 janvier 2015


Dans la période difficile que notre société traverse, à la faveur d’un moment de découragement, il pourrait nous arriver de penser, qu’en France, on a les Z.(1) qu’on mérite... Un Z. dont la parole sans retenue est reprise dans de nombreux médias. Un Z. vociférant, foncièrement xénophobe, antiféministe, homophobe, anti-antiraciste dont la dernière manifestation nauséabonde est un éloge pétainiste, remerciant presque Vichy d’avoir prôné une « préférence nationale » pour « ses » Juifs ! A la réflexion, ce Z.-là, qui a voyagé dans la même barque que son ami Robert M.(2), aurait pu partager la même cabine que le supposé drolatique D.(3), dont les amitiés négationnistes apprécient, sans nul doute, cette défense inattendue du Maréchal. Encore que les ascendances camerounaises de D. poseraient un léger problème à Z., condamné, le 18 février 2011, pour provocation à la discrimination raciale par la 17e chambre du tribunal correctionnel de Paris. Après tout, ce type éduqué qui a fait Sciences Po, n’est qu’un raciste de plus, que les médias à la recherche du sensationnel, s’arrachent dans une soif inextinguible de spectaculaire et de provocation, privilégiant le déballage émotionnel, l’invective du coupeur de parole à la réflexion mesurée de l’honnête homme. Il y a pourtant d’autres voix, par exemple, celle si singulière et pourtant totalement universelle, de Patrick Modiano dont l’écoute hachée équivaut presque à le lire. Il y a celles et ceux qui pensent que la confrontation des connaissances, des cultures, l’approfondissement de nos différentes langues, de nos différents passés, s’ils ne prémunissent pas de dérives malsaines (cf. Z.) permettent pour le moins une conscientisation individuelle et collective, une émergence du sens de responsabilité de chacun envers autrui. C’est dans ce sens que le Centre Medem persiste à œuvrer. La création du Centre des Langues et Cultures Juives va dans ce sens. La relance de l’Université populaire le 18 décembre prochain va dans ce sens. La programmation des soirées-débats, des après-midis histoire ou littérature, les ateliers, les expositions, les bibliothèques, les différents projets, concourent à cette ambition de fournir du savoir, du plaisir et d’augmenter pour chacun sa puissance d’agir. Soutenir le Centre Medem en participant à ses activités, en payant ses cotisations, en versant des dons, en encourageant ses actions, en prenant en charge un projet ou une partie de celui-ci, c’est lutter contre cette idée de « récession démocratique »(4) qui mine les esprits et qui force au repli sur soi, au « repli communautaire ». Nous méritons mieux.

Bien amicalement Léopold BRAUNSTEIN,

Président du Centre Medem-Arbeter Ring

(1) Z, non pas pour Zorro mais pour ce journaliste prénommé Eric qui sévit sur RTL et dans de nombreuses émissions de télévision. Écrire son nom en entier serait lui faire une publicité dont il n’a nul besoin. (2) M. que l’on connaît comme fondateur et ex-secrétaire général de l’association Reporters sans frontières et dont le parcours rejoint à présent l’extrême droite FN et le Bloc identitaire, a réussi à conquérir la Mairie de Béziers. (3) D. qualifié quelquefois d’humoriste, est l’ex-partenaire d’Elie Semoun. (4) Cette expression est attribuée à l’universitaire américain, Larry Diamond, ex-conseiller sur la politique étrangère en Irak. L’économiste Francis Fukuyama ajoute : « Personne, en fait, n’a réellement envie d’aller vivre sous le régime des mollahs ou des talibans, pas plus qu’en Corée du Nord. En Iran, si les citoyens pouvaient choisir librement, ils choisiraient la démocratie. ».


Informations Légales | Plan du site | Espace privé | Dernière mise à jour le : 20 décembre 2017