« novembre 2017 »
lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30      
 
Centre Medem (Arbeter-Ring)
Centre Medem (Arbeter-Ring)



Accueil du site > _ > Archives > Archives jusqu’au 31 décembre 2014 > Archives 2008 > L’idéal sioniste à l’épreuve du temps

L’idéal sioniste à l’épreuve du temps

mardi 27 mai 2008


Table ronde

réunissant

Théo KLEIN

Joav TOKER

Meir WAINTRATER

(Pressentis)

Habitués depuis 2000 ans d’exil en diaspora, à vivre repliés sur leur communauté, à se défendre des agressions extérieures, les juifs, puis les Israéliens, ont développé « le syndrome du ghetto ».

Ce syndrome les empêche de considérer leurs voisins en toute sérénité et le moindre écart fait ressurgir le spectre de l’antisémitisme. Sur la défensive, ils remettent constamment en cause les liens indispensables à une saine cohabitation et une dialectique infernale rejet-repli s’instaure.

Pour résoudre la « question » il est donc temps d’abattre les murs, qu’ils soient matériels ou immatériels. Théo Klein, dans son rôle reconnu de médiateur, invite Israël à sortir de l’enfermement et à tendre la main aux pays du Proche-Orient, dans l’intérêt de chacun. Il invite aussi les juifs de la diaspora à se débarrasser de la hantise de la persécution et d’une attitude de repli. Trop longtemps exclus d’un rôle actif dans l’histoire, ils doivent s’intégrer aux jeux de la politique comme acteurs responsables. (Théo Klein)

Présentation : Henri SZTANKE

Archives 2008


Informations Légales | Plan du site | Espace privé | Dernière mise à jour le : 17 décembre 2017